Glossaire du Corporate Hacking #3

05 May 2016

Extrait du livre

Demandez votre glossaire ! Qui n'a pas son glossaire ?
Dans leur démarche pour faire évoluer de l'intérieur les modes de travail et de faire ensemble, les corporate hackers mélangent souvent les langages et passent facilement du français à l’anglais.
Pourquoi ? Parce qu'ils aiment utiliser ce qui leur semble efficace plus que ce qui “se fait ou ne se fait pas”.
Pour vous permettre de vous familiariser avec cet univers sans être rebuté par son "jargon", nous vous proposons ce petit glossaire de décryptage.
Troisième édition ce mois-ci, de H comme Hacker, à L comme Lean start-up.
Pour le résumé des épisodes prédécents et le début de l'alphabet, c'est par là.

Hacker

Étymologiquement, le “hacker” est celui qui se sert d’une hache. Terme repris par les informaticiens du MIT, pour qui il s’agit d’abord de “débiter” des bouts de code informatique, et à la hache - sans viser l’esthétique, mais l’efficacité.
Le terme “hacker” sera ensuite popularisé pour désigner les meilleurs “bidouilleurs” en informatique. Le “hacker”, à la base, n’est donc pas un dangereux pirate : c’est un petit génie de la programmation, qui travaille avec et pour ses pairs.

Hacking

Pratique du hack.

Hackathon

Un hackathon est à la base un événement où des développeurs se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative sur plusieurs jours pour sortir un prototype.
La pratique a été largement dévoyée par des entreprises faisant travailler gratuitement des précaires dans des démarches de pseudo open-innovation.

Holacraty

Non, non même en francais on ne dit pas "Holocratie" car c’est une marque déposée.
C’est une approche de management qui propose de supprimer les postes de managers et de disséminer les mécanismes de prise de décision dans de petites équipes qui s’organisent seules, tout en répondant à une mission plus grande qu’elles : la raison d’être.

Intrapreneur

La même chose qu’un corporate hacker ? Pas vraiment ! Un intrapreneur est une personne qui mène son projet avec ardeur comme si il s’agissait de son propre business, mais à l'intérieur de l'entreprise qui l'emploie.
Mais il ne remet pas forcément en cause le système, il n’a pas forcément envie de tout faire bouger avec, par et pour les autres.

Itératif, itération

L’itération est un fondamental des modes de travail agiles. Il s’agit de travailler non pas de manière linéaire (étape 1, étape 2…), mais en suivant un cycle ou un schéma identifié de répétitions, chaque itération venant améliorer le projet dans son ensemble.

Hacktiviste

Contraction de Hack et d’activiste qui désigne une personne qui utilise des pratiques du hacking et les met au service d’un engagement politique.

Jam

Jam est un terme qui vient du Jazz, c’est une séance musicale improvisée à laquelle peuvent se joindre différents musiciens.
C’est devenu un des termes utilisés pour désigner un atelier de travail collaboratif (on retrouve dans le livre l’utilisation du mot Jam par BNP Paribas Cardif).

Job-out

Le Job out désigne le phénomène grandissant de collaborateurs d’entreprises quittant des postes souvent bien payés, socialement valorisés et une carrière “bien rangée” pour se lancer en free-lance et/ou se reconvertir dans un métier faisant sens pour eux.

Lean start-up

Approche spécifique du démarrage d'une activité économique et du lancement d'un produit développée depuis 2008 par Eric Ries. Cette approche repose sur l’expérimentation scientifique et le design itératif.

Partager :

makestorming-header-3-b05b8668822a2c8faaa5d8730f82b539

Des idées, des suggestions pour les futurs épisodes du Glossaire ? Des précisions à apporter ? Partagez en commentaires votre expérience du Corporate Hacking !

blog comments powered by Disqus