[M]SHOP

Le Makestorming réinvente la culture de travail pour hacker les grandes organisations et y viraliser les pratiques du monde start-up

Nous organisons des sprints de travail collaboratif et développons des outils pour vous aider à donner vie à vos projets.

home-c

Une approche qui vient bousculer la collaboration

Le Makestorming booste vos projets en apportant une vraie dynamique d’innovation.
Qu'est-ce que c'est?

home-a

Des sprints au service des grandes entreprises et organisations

Passez vite à l’action tout en étant plus créatifs, agiles et efficaces dans vos projets et votre travail.
Nos sprints

makestormezautonomie-03

Makestormez en toute autonomie

Profitez de nos outils pour challenger, prototyper et promouvoir vos idées ou celles de vos clients.
outils

L'Actualité du Makestorming

Hack du jour #20: fabrique une maquette visuelle

Il y avait ce projet d’appli qui a traîné un moment parce que ton management n’est pas hyper au fait sur les questions digitales. Avec ton équipe, vous avez réussi à sortir la version beta de l’appli - puis le projet a dû être abandonné, faute de moyens, et d’intérêt de la direction.

Retournement de situation: les clients qui ont essayé l’appli l’adorent et chantent ses louanges. Devant un tel engouement, le management ne peut pas vraiment faire la sourde oreille, mais personne ne fait rien parce que personne, au fond, ne sait vraiment quoi faire, et tout le monde a peur de se tromper.

Faire développer une appli qui marche vraiment bien, qui ne bugge pas constamment, qui est intuitive et simple d’utilisation, après tout, ça n’est pas toujours facile. Tes chefs ont peur de sortir un truc à grands frais, uniquement pour se rendre compte que l’appli ne remplit pas bien sa fonction et que les commentaires négatifs s’accumulent dans le Play Store et l’Apple Store…

Les chefs sont frileux et ont peur des retombées potentielles négatives en termes de réputation. Autrement dit, c’est le syndrome classique du lapin au milieu de la route, paralysé et fasciné par les phares, qui reste immobile au lieu de détaler.

Il te faudrait quelque chose qui te permettrait de montrer rapidement à tes chefs que l’architecture de l’appli est déjà prête dans les grandes lignes, et surtout qu’il est non seulement essentiel, crucial, de tester et d’itérer (pour s’assurer que les clients continuent d’adorer l’appli), mais qu’en plus c’est facile et que ça ne va pas vider les coffres.

Ce qu’il te faut, c’est une maquette visuelle. Une maquette visuelle, c’est parfait pour permettre aux gens de se projeter, d’« avoir en main » l’appli, en quelque sorte. Soudain on voit ce que ça peut donner, tout ce qui était théorique et difficile à imaginer devient évident quand on a quelque chose sous les yeux.

Hum, mais comment on la fait, cette maquette?

C’est le moment d’activer le hack #16: « quick’n’dirty », nous y sommes!

Stupeur: tu peux faire un PowerPoint - tu vois, quand on te disait que le problème du PowerPoint, c’est qu’il est mal utilisé. Bien utilisé au contraire, il devient un moyen rapide de modéliser un site web ou une app.

Tu peux aussi activer le hack #11: forme-toi sans attendre. Renseigne-toi à droite et à gauche auprès de tes geeks préférés, et choisis un outil qui te permettrait de modéliser la maquette rapidement. Avec moins d’une dizaine d’heures d’apprentissage, tu va pouvoir créer un prototype interactif à envoyer à ta base de clients pour obtenir leurs retours.

Et même le bon vieux Word, avec son acolyte Paint, peuvent te dépanner.

L’idée essentielle: ne pas avoir peur du côté bricolé, tant que tu peux éviter les longues explications alambiquées (« Et là sur l’écran suivant, l’utilisateur a le choix entre Bidule et Truc, il clique Truc et ensuite… »).

Mets ta maquette sous les yeux des sceptiques et permet-leur de voir pour eux-mêmes ce que ça pourrait donner. Pour convaincre, une image a toujours valu mille mots, et sa côte continue de monter.

Merci à Fabrice Poussière des Hacktivateurs.